Prueba el 💦 HIDROSPEED 💦 ¡Es Pura experiencia! ¡Me lanzo! ➤

Courir en hiver, se reposer en été : c’est ainsi que l’on s’occupe des chiens lors du mushing

Le mushing est devenu une activité populaire grâce à l’attrait des expéditions sur neige. Mais comment les chiens se reposent-ils pendant l’été ?

Header Mail (petit)

Les activités de neige reçoivent toute leur clientèle en quelques mois et dépendent de conditions météorologiques spécifiques. Par conséquent, leur principale caractéristique est la saisonnalité, ce qui affecte tant les clients que les instructeurs, moniteurs ou guides de chacune des activités. Cela concerne également les chiens qui tirent les traîneaux dans la neige, qui passent l’été à se reposer et ont leur propre pré-saison afin d’être prêts pour l’hiver.  

Qu’est-ce que le mushing ?  

Parmi les activités sportives de plein air en hiver, le mushing ou traîneau à chiens est de plus en plus populaire. Cette expérience consiste à se déplacer en traîneau à chiens le long de circuits sur des routes enneigées ou dans des forêts enneigées. C’est l’une des disciplines dans lesquelles le client peut se rapprocher de l’environnement naturel, tant par les lieux visités tout au long de l’expédition que par la présence des chiens nordiques chargés de tirer le traîneau.   

Ces animaux sont soigneusement entraînés pour pouvoir effectuer leur travail sans difficulté, mais, comme pour les activités, leurs services ne sont concentrés que pendant les mois d’hiver. Que deviennent les chiens une fois la saison d’hiver terminée ? 

Se reposer et jouer en été  

Courir en hiver et se reposer en été, telle est notre maxime dans les centres de sports d’aventure que nous avons en Andorre, où cette activité est enseignée. Les chiens nordiques ne vivent généralement pas dans les mêmes conditions pendant la saison hivernale que pendant les mois d’été, où ils se reposent. 

« Nous avons deux chenils différents : un chenil d’hiver plus petit pour les protéger du froid et un chenil d’été plus grand, ouvert, avec une grande cour pour qu’ils puissent courir », explique Albert Panicello, directeur du RocRoi snow vertical. Cette activité se déroule à notre base de Grau-Roig, au pied de la station de ski de Grandvalira. 

De cette manière, les animaux sont maintenus ensemble tout au long de l’année afin de ne pas rompre l’équilibre du troupeau et passent les mois les plus chauds dans un environnement calme, loin des gens. En bref, leur tâche, de mai à novembre, consiste à se reposer et à courir librement dans les montagnes sans suivre un programme d’entraînement spécifique.   

C’est en hiver que nous travaillons le plus avec eux afin qu’ils soient prêts à tirer les traîneaux dans la neige sans difficulté. Pour ce faire, les chiens nordiques commencent à s’entraîner avant le début des services, avec des traîneaux ou des chariots à roues qu’ils poussent pour gagner en masse musculaire. Leur vie quotidienne change complètement pendant ces mois, puisqu’ils se consacrent essentiellement à se nourrir et à courir. 

« Les chiens ont des aires de socialisation à l’intérieur du chenil pour qu’ils puissent jouer les uns avec les autres et être toujours ensemble », explique le maître-chien. En résumé, le travail des maîtres-chiens pour le traîneau dans la neige varie en fonction de la saison, mais c’est un travail qui nécessite 365 jours par an et qui doit garantir la parfaite condition physique des animaux et leur volonté de réaliser l’activité.    

Comme il s’agit d’une activité unique qui permet d’accéder à des endroits de la montagne qui ne peuvent être atteints par d’autres activités, elle exige une grande préparation et un dévouement quotidien aux soins des animaux. En résumé, le secret de la réussite du mushing consiste à s’assurer que les chiens sont forts et préparés en hiver et qu’ils peuvent se reposer correctement en été.