Prueba el 💦 HIDROSPEED 💦 ¡Es Pura experiencia! ¡Me lanzo! ➤

Explorer les passions : Entretien avec Pere Borrell

Une enfance marquée par la présence de la montagne et l’amour de la nature transmis par sa famille, Pere Borrell, âgé de 21 ans, s’est plongé pleinement dans le monde en plein air dès son plus jeune âge. Sa passion pour le sport et l’aventure l’a conduit à découvrir le monde passionnant de l’escalade, une activité qui l’a captivé et défini en tant que personne.

Ci-dessous, Pere partage son parcours et ses réflexions sur le monde en plein air:

Comment es-tu entré dans le monde en plein air et quel rôle a-t-il joué dans ta vie?

 

Pere nous ramène à ses racines dans le Pallars Sobirà et à l’influence de son père sur son incursion dans le monde en plein air.

Pere : « Bonjour, je m’appelle Pere et j’ai maintenant 21 ans. J’ai découvert le monde en plein air grâce à mon père, qui a toujours aimé la montagne, surtout l’escalade. Depuis tout petit, mes parents ont acheté une maison à Alins, un petit village du Pallars Sobirà. Nous y passions toutes les vacances que nous pouvions, et étant un village des Alt Pirineus, notre quotidien était basé sur la pratique d’activités de plein air : randonnée, skiescaladevia ferratacanyoningrafting

Quand j’avais 9 ans, ma famille m’a inscrit à La Panxa del Bou, un mur d’escalade à Sabadell où j’ai commencé mes premiers entraînements, et à partir de là, j’ai commencé à m’intéresser à l’escalade et à faire mes premières sorties en rocher. »

Quel est ton sport d’aventure préféré et pourquoi ?

 

Pere partage comment l’escalade est devenue plus qu’un simple sport, un mode de vie qui le défie et le motive constamment.

Pere : « Mon sport préféré est l’escalade. Quand je me suis inscrit, je n’ai pas mis plus de 5 minutes à savoir que c’était le sport que je pratiquerais pour le reste de ma vie. L’escalade m’a fait rencontrer beaucoup d’amis, j’ai pu profiter de la montagne et j’ai pu affronter des voies que je n’aurais jamais pensé pouvoir faire, et je pense que c’est ce qu’il y a de plus beau dans l’escalade, c’est que tu te bats contre toi-même : c’est un combat entre le rocher et ton esprit, et parfois tu gagnes et parfois tu perds, mais tu sais que ce mur sera toujours là et que tu pourras toujours revenir… ;). »

Pourrais-tu partager ton meilleur souvenir ou ton expérience en pratiquant ce sport ?

 

Parmi les souvenirs les plus précieux de Pere se trouve une expérience partagée avec sa famille, où l’escalade est devenue un lien qui a uni des générations dans la majesté de Montserrat.

Pere : « Un de mes meilleurs souvenirs en escalade était l’année dernière, quand j’ai pu grimper une longue voie à Montserrat avec mon grand-père, mon père et ma sœur, et nous avons tous réussi.

Sans aucun doute, c’est un de mes moments préférés dans ce sport. »

Quels sont, selon toi, les plus grands défis auxquels le secteur en plein air (ou ton sport) est confronté aujourd’hui ?

 

Pere réfléchit aux défis inhérents à l’escalade, de la gestion de la peur au respect de la nature, et comment ces aspects peuvent affecter la pratique sûre de ce sport.

Pere : « Les plus grands défis auxquels il est confronté sont, en premier lieu, la peur. Il y a souvent des passages compliqués dans les voies et les points d’assurage sont parfois éloignés, donc il y a de grandes chutes. Ce sont des moments où il y a un certain engagement et ils doivent être gérés, même si la plupart du temps les chutes en escalade sportive sont très propres.

Deuxièmement, il faut aussi beaucoup de patience, car parfois nous sommes confrontés à des voies qui sont compliquées pour notre niveau et qui nécessitent beaucoup de pratique et d’entraînement spécifique pour pouvoir les réaliser, et nous ne pouvons pas abandonner au premier obstacle.

Enfin, je pense que c’est un sport qui connaît un « boom » ces dernières années et qu’il y a beaucoup de nouvelles personnes sans expérience préalable dans le monde en plein air. Bien que l’escalade soit une activité très amusante et excitante, elle ne doit pas perdre son respect, et il faut être très prudent car une petite erreur peut nous coûter la vie. De plus, il faut se rappeler que la montagne est très traître et peut nous jouer de mauvais tours à tout moment.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui n’a jamais pratiqué ce sport d’aventure ?

 

Avec l’expérience comme guide, Pere offre de précieux conseils à ceux qui souhaitent se lancer dans le monde de l’escalade, en soulignant l’importance d’apprendre à partir d’une base solide et de s’entourer de personnes expérimentées.

Pere : « Je lui recommanderais de commencer par s’approcher du sport dans la salle d’escalade, car tout est plus simple là-bas pour commencer et on peut construire une bonne base. Ensuite, je lui recommanderais d’essayer de trouver un groupe d’amis pour commencer, car c’est un sport qui génère beaucoup d’unité et partage des objectifs très similaires ; en outre, la motivation est beaucoup plus grande et il est plus facile de maintenir une constance dans le sport. Enfin, lorsqu’il décide d’aller en extérieur, il faut toujours faire les premières sorties accompagné d’un expert, ne jamais y aller sans connaître les manœuvres impliquant un risque pour la vie des grimpeurs. »

Quelle activité de la plateforme RocRoi aimerais-tu essayer que tu n’as pas encore expérimentée ?

 

Pere partage ses aspirations en matière de nouvelles expériences, montrant un intérêt pour une excitante aventure en motoneige.

Pere : « J’aimerais essayer une balade guidée en motoneige !