Prueba el 💦 HIDROSPEED 💦 ¡Es Pura experiencia! ¡Me lanzo! ➤

Découvrir la passion inébranlable de Xavier Roca Vilalta pour le monde du plein air

Avec une histoire de vie imprégnée d’odeurs de sel et de voiles battant au vent, Xavier Roca Vilalta, informaticien et marin dans l’âme, partage avec nous ses expériences fascinantes dans le vaste océan du monde extérieur. 

À 56 ans, installé à Vilanova i la Geltrú depuis 2000, Xavier apparaît comme un phare d’inspiration et nous invite à naviguer sur les eaux de sa vie pleine d’aventures.

1. immersion dans le monde du plein air : la voile comme destination inévitable

 

Plongez dans les souvenirs d’enfance de Xavier, où les eaux du Club Nàutic de Sitges lui ont donné ses premiers soupirs marins.

Xavi Roca : « Je suis Xavi Roca Vilalta, informaticien et constructeur de systèmes d’information, installé à Vilanova i la Geltrú depuis 2000. J’ai 56 ans et je patine depuis l’âge de 13 ans.

« J’espère naviguer jusqu’à au moins 80 ans.

Dès mon plus jeune âge, j’ai profité de l’environnement nautique d’un club de plage, le Club Náutico de Sitges. Mon père a eu l’occasion d’acheter un vieux patin à voile d’occasion et nous avons commencé à naviguer tous les trois. Ce patin d’occasion a fini brûlé dans un feu de San Juan sur la plage de Sitges parce qu’il était en très mauvais état. À la maison, nous étions très enthousiastes, la famille s’est serré la ceinture et nous avons construit la SARD, ainsi nommée en référence à l’amour de notre père pour la pêche.La SARD s’est relevée comme un phénix, car la plupart des pièces, des gréements et des poulies provenaient de l’ancien skate. Tout a été utilisé à bon escient. C’est à partir de cette première SARD que j’ai commencé à participer à des régates de club. Petit à petit, nous avons osé naviguer jusqu’à Castelldefels, d’une part, ou Cubelles et Calafell, d’autre part, pour nous mesurer à d’autres clubs. La vérité est que lorsque vous sortez de votre environnement local et que vous interagissez avec des marins d’autres endroits, votre niveau s’élève, vous apprenez davantage. Il est certain que ces petites incursions en territoire « Comanche » et les leçons que j’en ai tirées ont placé le monde de la voile de patinage au sommet de ma liste de priorités ».

2) Traverser les horizons : Au-delà de la voile traditionnelle

 

Découvrez avec Xavier l’évolution de son amour pour la mer, des régates locales aux disciplines nautiques les plus diverses.

Xavi Roca : « Une fois que vous avez pris contact avec la mer et la voile, ce n’est qu’une question de temps avant que vous n’essayiez d’autres disciplines nautiques. J’ai appris à naviguer en planche à voile, et dans ce cas nous étions un groupe d’amis qui coïncidaient avec la navigation le jour et la fête la nuit. J’ai également eu l’occasion de naviguer sur des croiseurs de régate, en tant qu’équipier. Une fois que l’on sait naviguer, il est facile d’obtenir un permis pour naviguer sur de gros bateaux, et c’est ce que j’ai fait. Cette qualification m’a permis d’affréter des bateaux de croisière pour des sorties en famille ou entre amis. Elle permet également d’organiser différentes vacances dans les îles ou sur la Costa Brava.

J’aime aussi conduire des jet-skis pour pouvoir profiter d’endroits inaccessibles depuis la terre ferme, et pour pouvoir profiter des eaux cristallines. Mais la voile en général et les régates de skate ou de croisière sont les sports de plein air que j’aime le plus.

3. Moments inoubliables : Chroniques d’une vie de marin

 

Voyagez à travers les moments les plus épiques des 43 années de navigation de Xavier : des traversées vers Minorque aux triomphes dans les coupes et les championnats.

Xavi Roca : « En 43 ans de navigation, j’ai accumulé de nombreux souvenirs. Je pourrais commencer par les grandes traversées, comme la Vuelta a Menorca en patin à voile, à laquelle j’ai participé à deux reprises. Je poursuivrai avec les titres que j’ai remportés : 2 coupes d’Europe, 4 coupes de l’ADIPAV, 4 vice-champions d’Espagne et 3 championnats catalans par équipe.

J’ai beaucoup apprécié les baptêmes de mer de mes amis, collègues que j’ai accompagnés dans leurs premières expériences en mer ».

4. Les défis de l’univers de l’outdoor : réflexions d’un navigateur avisé

 

Plongez dans les réflexions uniques de Xavier sur les défis actuels du secteur de l’outdoor, où la simplification d’antan se heurte à la complexité d’aujourd’hui.

Xavi Roca : « Trop, trop ». « Avant, les choses étaient plus simples, mais nous n’avions pas les ressources nécessaires. Aujourd’hui, en général, nous avons plus de moyens, mais tout est compliqué. Pour commencer, la formation s’est professionnalisée sans succès. Je veux dire qu’aujourd’hui, pour pouvoir enseigner la voile, il faut presque faire un diplôme universitaire, et ce n’est plus attractif. On ne gagne pas assez d’argent pour compenser l’effort. Le résultat, c’est qu’il y a beaucoup d’écoles sans instructeurs, il n’y en a pas.

D’autre part, les lois du sport, les lois maritimes, les directives fédérales et autres, ont fait que l’organisation de compétitions nécessite des ressources qui doivent être financées par les droits d’inscription. Il devient de plus en plus coûteux de participer à des compétitions.

Les lois du sport devraient avoir pour objectif d’augmenter le nombre de participants, mais seulement cela, dans l’ordre et la sécurité, bien sûr, mais qu’il augmente. En France, ils y sont parvenus pendant des années, je ne sais pas pourquoi tout est si difficile ici ».

5. Conseils de maître pour les nouveaux navigateurs : La voile comme discipline de vie

 

Écoutez les sages conseils de Xavier pour ceux qui s’aventurent sur les eaux pour la première fois, où la sécurité et l’apprentissage sont les maîtres mots.

Xavi Roca : « Le premier conseil est de commencer à naviguer accompagné. Vous pouvez être accompagné par une école, un ami ou un groupe d’autres marins. Vous éviterez ainsi les risques typiques de tout sport. Comme deuxième conseil, je dirais que, comme dans toute discipline, qu’il s’agisse d’un sport, d’un hobby ou d’une profession, il faut chercher à bien faire les choses.

Il est important de pratiquer la voile dans un esprit d’apprentissage, ce n’est qu’ainsi que l’on arrive à naviguer en mode automatique, sans avoir à réfléchir, juste en prenant du plaisir ».

6. Les défis du futur : un aventurier ose le kayak dans les torrents

 

Découvrez les envies de Xavier qui, malgré sa grande expérience, envisage de nouveaux défis, comme l’adrénaline de la descente de torrents en kayak.

Xavi Roca : « Probablement descendre des torrents en kayak, mais je crois que je suis trop vieux pour ça hahaha ».

7. Philosophie du triomphe : « Toujours gagner »

 

Il se termine par la philosophie de vie de Xavier, résumée dans sa devise « Always go out to win ». Une invitation à embrasser la vie avec détermination et volonté de gagner.